vendredi 15 octobre 2010

Bernie White est passé...




14 octobre :Belle soirée placée sous le signe du jazz , de l'humour et de la tendresse...


En grande forme, Triple Scotch a pu attaquer la soirée sur une proposition de Thierry.



Magie toujours renouvelée par la découverte d'un standard inconnu de Bernard: le jazz dans toute sa fraîcheur a frappé à la porte dés le début de ce set...



Nous allions connaître ensuite une deuxième partie consacrée à des morceaux de commande.
Une surprise offerte à Elie grace au merveilleux organe de Serge sur un Blue Valentine en première lecture: L''Insoutenable légèreté de l'être" planait en douces volutes alors sur le Classico...
Notre rustique Bernie White, ému par tant d'intention commanda ensuite vocalement la liste de ses breuvages favoris pour étancher sa soif...
Thierry , a plusieurs fois lancé des feux d'artifices tirés depuis son piano qui laissaient augurer d'un super concert à venir le 20 octobre au Mandala à Toulouse (voir jazz sur son 31). Quelques pépites sonores d'une suave saveur tirées de son mélodica sont venues parfaire ce dîner musical dont le "pousse café" donnait la parole à notre "boeufer" Christophe. Le jazz était alors de retour avec ses risques et ses petits bonheurs...
Tout cela sans oublier les filles, et toute l'équipe du Classico.
Le classico nous recevra le 18 novembre à 19H30 dans ses murs refaits à neuf. Bon début d'automne à tous, on vous embrasse . Bernie

Aucun commentaire:

Publier un commentaire